Accueil Critiques archivées


“La grâce aérienne d’Eugénie Warnier, tous deux superlatifs dans les chacun des Quis tollis peccata mundi où l’on retrouve la magie épurée et puissante des débuts de l’enregistrement.” Musebaroque - septembre 2008

 

“Eugénie Warnier est digne et touchante dans le Qui Tollis Peccata Mundi.” Diapason - septembre 2008

 

“On est séduit par le grain dense, rond et l’étendue ample du soprano d’eugénie Warnier.” Le Progrès - septembre 2008

 

“Dans cette distribution homogène, on retiendra pourtant Eugénie Warnier en Pallas bienveillante.”  janvier 2008

 

“Le grain lumineux d’une Eugénie Warnier éclaire ces lectures non dénuées d’ivresse et de divin vertige.” La Montagne - août 2007

 

“Eugénie Warnier ‘Euphrosine’, servante de la magicienne est investie d’une présence plus forte. Voix charnue, présence remarquée, elle transcende son rôle et sort fort habilement de l’ombre de son immortelle de maîtresse”. ODB Opéra - juin 2007

 

“Eugénie Warnier possède des qualités musicales bien supérieures, elle habite la musique. Adroite dans les vocalises, c’est une chanteuse complète qui sait émouvoir avec des nuances.” Concerto.net - novembre 2006

 

“The stars of the night were the three female singers, Aurore Bucher, Eugénie Warnier and Hjördis Thébault.” Geocities - août 2006

 

“Très jolie prestation de la soprano Eugénie Warnier.” 0péra magazine - avril 2006

 

“Eugénie Warnier, de la graine de Star dont nous entendrons reparler sans nul doute.” Resmusica - décembre 2005

 

“Le 6 avril au soir, les deux cantates ont été magistralement interprétées par Gérard Lesne et la voix légère et expressive d’Eugénie Warnier.” République du Centre - 8 avril 2005

 

“La soprano Eugénie Warnier témoigne d’une belle maturité nourrie d’une musicalité et d’une souplesse de ligne de chant qui ferait pâlir beaucoup de ses aînés”. Le Progrès - 27 septembre 2004